luxueux


luxueux

luxueux, euse [ lyksɥø, øz ] adj.
• 1771; de luxe
Qui se signale par son luxe. fastueux, magnifique, somptueux. Une installation luxueuse. Le salon « n'avait rien de bien luxueux » (A. Gide). ⊗ CONTR. Modeste, pauvre, simple.

luxueux, luxueuse adjectif Qui témoigne du luxe, se signale par son luxe : Un appartement luxueux.luxueux, luxueuse (difficultés) adjectif Emploi Ne pas confondre ces trois adjectifs proches par la forme mais éloignés par le sens. 1. Luxueux, euse = qui se signale par son luxe, son faste. Ameublement luxueux. 2. Luxurieux, euse = qui a trait à la luxure. « Et cent autres, avec des cris luxurieux, / Emportent leur butin vivant dans la nuit noire »(Leconte de Lisle). Registre littéraire. 3. Luxuriant, e = qui pousse, se développe de manière foisonnante. La végétation luxuriante des régions équatoriales. ● luxueux, luxueuse (synonymes) adjectif Qui témoigne du luxe , se signale par son luxe
Synonymes :
Contraires :
- misérable
- miteux (familier)

luxueux, euse
adj. Caractérisé par le luxe.

⇒LUXUEUX, -EUSE, adj.
A. — 1. [En parlant d'un inanimé] Qui a un caractère de luxe, raffiné et coûteux. Synon. fastueux, magnifique, riche, somptueux; anton. austère, pauvre, simple. Appartement, hôtel, quartier luxueux; toilette, voiture luxueuse; vie luxueuse. Le dîner, peu luxueux, composé des restes de la veille, s'est passé sans incidents (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 32). Il jouissait d'un intérieur luxueux, confortable, il (...) menait une large existence dorée (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 138):
♦Après le déjeuner on nous emmène à la Résidence dont un champ de course semble être le parc. Course de chevaux arabes. Tout cela prodigieusement luxueux et gracieux.
COCTEAU, Maalesh, 1949, p. 138.
[P. méton.; en parlant des qualités de qqc.] Sa chambre à coucher, une miniature, un chef-d'oeuvre de petitesse, de bon goût et de luxueuse simplicité (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 3, 1859, p. 97).
2. Rare. [En parlant de pers.] Qui mène une vie de luxe. [Des] touristes quelconques, extravagants ou luxueux (LOTI, Reflets, 1899, p. 64). Elle n'avait pas l'assurance habituelle à ces luxueux mannequins; on aurait plutôt dit qu'elle était intimidée par sa propre beauté (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 269).
[P. méton.; en parlant des attributs de qqn] Élégance luxueuse. Il réprime derrière son monocle, un sourire luxueux (JAMMES, Corresp. [avec Gide], 1897, p. 127).
En partic. Goût (ou terme appartenant au même paradigme) luxueux. Goût pour le luxe. M. de Labouglise, vieillard riche, pouvant satisfaire les goûts luxueux de Mariette (CHAMPFL., Avent. Mlle Mariette, 1853, p. 274). Elle céda (...) au besoin luxueux d'avoir des rideaux de mousseline blanche, à sept sous le mètre (ZOLA, Œuvre, 1886, p. 221).
Emploi subst., rare. Tous ces braves gens de bourgeois (...) ont, sous la calotte du crâne, l'idée (...) qu'un artiste est (...) un mangeur, un dépensier, un luxueux! (GONCOURT, Man. Salomon, 1867, p. 253).
B.P. ext.
1. Qui présente une grande richesse et un grand raffinement de formes, de couleurs. Synon. luxuriant. Sa parure extraordinaire [de l'oiseau], luxueuse et surabondante, lui a mérité son nom d'oiseau de paradis (MICHELET, Oiseau, 1856, p. 86). Le vent soyeux et leste Se heurte en clapotant aux buissons luxueux (NOAILLES, Forces étern., 1920, p. 344).
CRIT. ARTISTIQUE. [Les toiles d'Algérie] ce ne sont que des études pour une synthèse où Chassériau conciliera ses divers désirs, la grande ligne décorative, le lyrisme, le symbolisme luxueux (MAUCLAIR, De Watteau à Whistler, 1905, p. 203). La leçon principale des Symphonies [de Mozart] si chatoyantes, si luxueuses, si grandioses, est peut-être le dépouillement (GHÉON, Prom. Mozart, 1932, p. 333).
2. Qui est précieux par sa gratuité et la jouissance procurée. Nous la respections [l'amitié] parce qu'elle est plus fragile, plus luxueuse que l'amour, cette grosse machine si pesante et si inévitable (MORAND, Chron. homme maigre, 1941, p. 25).
Prononc. et Orth.:[], [-ksy-], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1771 «qui a un caractère de luxe» (FRÉRON ds Ann. Lett. ds FÉR. 1787). Dér. de luxe; suff. -(u)eux. Fréq. abs. littér.: 235. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 84, b) 349; XXe s.: a) 473, b) 455.
DÉR. Luxueusement, adv. a) D'une manière luxueuse. Être luxueusement installé, habillé; salle luxueusement décorée; livre luxueusement édité. Les frais énormes engagés par Véron et Duponchel pour monter l'ouvrage luxueusement, la richesse des décors, des costumes, l'attrait d'un «défilé» resté légendaire, concoururent au succès de La Juive (DUMESNIL, Hist. théâtre lyr., 1953, p. 129). Elle vivait luxueusement, elle ne travaillait pas, elle avait des mains de demoiselle (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 279). b) Au fig. Avec une grande richesse de formes et un grand raffinement. Synon. richement. On les trouve [les traits d'une organisation sociale] tantôt présents, tantôt absents, tantôt groupés et tantôt isolés, luxueusement développés dans une grande civilisation, ou parcimonieusement préservés dans la plus basse (LÉVI-STRAUSS, Anthropol. struct., 1958, p. 120). Crit. artistique. Aucun aquarelliste (...) n'a été plus luxueusement fantaisiste [que Fortuny] dans les scènes de genre (MAUCLAIR, De Watteau à Whistler, 1905 p. 166). [] et [-ksy-]. 1re attest. 1845 (RICHARD); de luxueux, suff. -ment2. Fréq. abs. littér.: 27.
BBG. — DUCH. Beauté 1960, p. 118. — GOHIN 1903, p. 248.

luxueux, euse [lyksɥø, øz] adj.
ÉTYM. 1771; de luxe.
1 Qui se signale par son luxe. Fastueux, riche, somptueux; luxe (de). || Parure luxueuse. Éclatant. || Un luxueux jabot (→ 1. Jaquette, cit. 4). || Fantaisie (cit. 24) luxueuse. || Installation, maison, demeure luxueuse. Magnifique, princier. || Magasin luxueux. || Habiter un quartier luxueux.
1 Peu à peu, de modeste qu'elle était, la maison d'Arif Effendi est devenue luxueuse : des tapis de Perse, des portières de Smyrne, des faïences, des armes.
Loti, Aziyadé, III, VI.
2 (…) le salon de La Rocque n'avait rien de bien luxueux : mais on s'y sentait à l'abri de cette meute de soucis qu'excite et fait aboyer la misère.
Gide, Si le grain ne meurt, I, VI, p. 169.
(Actions, abstractions). || Une vie luxueuse.
3 Elle donnait des réceptions et menait un train assez luxueux (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 49.
2 Rare. Quant au luxe.
4 (…) la jeune femme rêvait une de ces claires boutiques modernes, d'une richesse de salon, mettant la limpidité de leurs glaces sur le trottoir d'une large rue. Ce n'était pas, d'ailleurs, l'envie mesquine de faire la dame, derrière un comptoir; elle avait une conscience très-nette des nécessités luxueuses du nouveau commerce.
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 80 (1875).
CONTR. Modeste, pauvre, simple.
DÉR. Luxueusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • luxueux — luxueux, euse (lu ksu eû, eû z ) adj. Néologisme. Qui déploie du luxe. Toilette luxueuse. Ameublement luxueux …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • luxueux — adj. => Riche …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • LUXUEUX, EUSE — n. f. Un des sept péchés capitaux, qui s’oppose à la chasteté. Le péché de luxure …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • luxueuse — ● luxueux, luxueuse adjectif Qui témoigne du luxe, se signale par son luxe : Un appartement luxueux. ● luxueux, luxueuse (difficultés) adjectif Emploi Ne pas confondre ces trois adjectifs proches par la forme mais éloignés par le sens. 1. Luxueux …   Encyclopédie Universelle

  • LUXE — Gustave Flaubert, dans le Dictionnaire des idées reçues , définit le luxe comme ce qui «perd les États». Le luxe corrupteur des civilisations vertueuses; après l’âge de fer et l’âge d’airain, les sociétés verraient tôt ou tard la douceur de vivre …   Encyclopédie Universelle

  • somptueux — somptueux, euse [ sɔ̃ptɥø, øz ] adj. • sumptueux 1342; lat. sumptuosus, de sumptus « dépense »; de sumere « prendre, employer » ♦ Qui a nécessité de grandes dépenses, et par ext. Qui est d une beauté coûteuse (⇒ riche), d un luxe visible extrême …   Encyclopédie Universelle

  • résidence — [ rezidɑ̃s ] n. f. • 1271; lat. residentia 1 ♦ Séjour effectif et obligatoire en un lieu; obligation de résider. Emploi, charge qui demande résidence. La résidence d un magistrat, d un évêque. Par ext. Durée de ce séjour. ♢ Spécialt Assignation à …   Encyclopédie Universelle

  • Accor Casino — Groupe Lucien Barrière Logo de Lucien Barrière Fondateur(s) François André Personnages clés Lucien Barrière, Diane Barrière Desseigne, Dominique Desseigne …   Wikipédia en Français

  • Accor Casinos — Groupe Lucien Barrière Logo de Lucien Barrière Fondateur(s) François André Personnages clés Lucien Barrière, Diane Barrière Desseigne, Dominique Desseigne …   Wikipédia en Français

  • Cadillac Eldorado — Une Cadillac Eldorado Biarritz de 1959 Constructeur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.